Les attaques informatiques touchent également les navires et les ports. Actes malveillants isolés, vengeances d’ex-salariés ou actions de groupes organisés type mafia. Le domaine maritime n’échappe pas au phénomène. Un des axes de réflexion au colloque Safer seas qui se tient toute la semaine à Brest.

L’article et interview de DIATEAM dans le “télégramme” du 28 octobre 2015 : http://goo.gl/DGkd3j